Double licence Droit et Lettres

Informations / Contacts


Présentation générale de la Licence Droit et Lettres

Le projet de Double Licence Droit et Lettres est né de nouvelles recherches en droit et littérature comme en témoignent la création de la revue Droit et littérature en 2017 à la LGDJ et l’organisation de nombreux colloques interdisciplinaires sur le même sujet.

Il répond également à une demande importante des étudiants ne souhaitant pas se laisser enfermer dans une seule discipline à l’issue du baccalauréat, aspirant à compléter leur parcours de juriste par des humanités et souhaitant se donner un temps de réflexion pour une orientation définitive.

En conséquence, les collègues juristes et littéraires ont conçu l’idée de cette Double Licence au sein d’AMU. Sa création paraît d’autant plus opportune qu’elle sera unique en France ce qui contribuera à l’attractivité de notre Université. Il s’agira par ailleurs d’un parcours d’excellence pour lequel les étudiants seront sélectionnés sur dossier dès la Licence 1 à partir de ParcourSup.

La maquette de formation a été réalisée en collaboration étroite entre la Faculté de Droit et la Faculté de Lettres. Il a été veillé aux différents équilibres à respecter entre les enseignements juridiques et littéraires, et au sein des premiers, entre le droit privé et le droit public. Par ailleurs, plusieurs cours transversaux sont créés pour donner du sens et toute sa spécificité à cette formation qui ne se résume pas à une simple juxtaposition des enseignements existants. Ces cours sont les suivants : représentations du Droit dans la littérature, Discours et éloquence, Littérature et idées politiques, droits et autorités littéraires.

En Droit, cette Double Licence va non seulement permettre aux étudiants d’acquérir la culture générale indispensable pour réussir les concours nationaux mais également leur offrir de nombreux débouchés professionnels puisque la quasi-totalité des Masters leur sont ouverts.

En Lettres, elle préparera particulièrement aux métiers du livre et de l’édition ainsi qu’à ceux de la communication et du journalisme, mais aussi aux concours de l’enseignement et à la recherche fondamentale en Lettres et Sciences Humaines.

Les effectifs seront limités à 30 étudiant·e·s par niveau (L1, L2, L3).
Pour la FDSP, la double Licence Droit et Lettres a vocation à être rattachée au département SESH (Sciences Economiques Sociales et Humaines) de la FDSP.


Description de la double licence


Objectifs

Le cursus de Double Licence Droit et Lettres est une formation Bac + 3 délivrant, à l’issue de la troisième année, une licence de Droit et une licence de Lettres.
Les trois années de Licence comportent des cours communs aux cursus de Droit et de Lettres. Ces cours communs initient les étudiant·es aux notions et méthodes fondamentales des deux champs disciplinaires.
À ces cours communs s’ajoutent des cours spécifiques à la Double licence (semestres 1, 2, 3 et 6). Ces cours visent principalement à faire comprendre comment le champ littéraire et le champ juridique sont en constante interaction (présence du droit dans la littérature, influence réciproque des discours littéraires et judiciaires, rôle de la littérature dans la constitution des idées politiques) et à former les étudiant·e·s à la complexité de notions telles que le droit d’auteur, la propriété intellectuelle et littéraire, etc., et ce dans une perspective historique et actuelle.
Des enseignements de langue anglaise – générale, juridique et littéraire – seront dispensés tout au long de la Licence.
L’objectif de cette Double licence est de fournir un arrière-plan culturel aux étudiants qui souhaitent bénéficier d’une formation juridique solide ancrée dans les humanités littéraires. La plupart des masters de droit de la faculté de Droit et Sciences Politiques leur seront ainsi ouverts. Cette formation est également propice à la préparation des concours juridiques. Quant aux étudiants littéraires désireux de donner à leur formation une dimension concrète, ils bénéficieront de savoirs et de savoir-faire étendus qui ouvrent aux métiers du livre, de l’édition, du journalisme, aux concours de l’enseignement et à la recherche fondamentale en Lettres et Sciences Humaines.


Public visé

Les étudiants en formation initiale se destinant à la préparation de concours ou à la poursuite d’études en Master.


Conditions d’admissibilité

Sont autorisés à postuler à la Double Licence Droit / Lettres :

  • Les candidat·e·s titulaires ou en préparation d’un baccalauréat français des séries générales, technologiques ou professionnelles.
  • Les candidat·e·s titulaires ou en préparation d’un DAEU.
  • Les candidat·e·s titulaires ou en préparation d’un diplôme français de niveau IV hors baccalauréat.
  • Les candidat·e·s ressortissant·e·s de l’U.E, de l’EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d’Andorre, titulaires ou en préparation d’un diplôme donnant accès à l’enseignement supérieur européen.
  • Les candidat·e·s ressortissant·e·s de l’U.E, de l’EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d’Andorre, titulaires ou en préparation d’un équivalent au baccalauréat français (diplôme obtenu hors U.E).
    Nota bene : les candidat·e·s non ressortissant·e·s de l’U.E, de l’EEE, de la Confédération Suisse, des principautés de Monaco ou d’Andorre, titulaires ou en préparation d’un diplôme équivalent au baccalauréat français (U.E ou hors UE) ne passent pas par Parcoursup, mais par la procédure DAP.
  • Les candidat·e·s titulaires d’une Capacité en Droit ;
  • Les candidat·e·s ayant validé des études supérieures ou des acquis de l’expérience (V.A.E.)


Effectifs

Les effectifs de la Double Licence Droit-Lettres sont limités à 30 étudiant·e·s par niveau (L1, L2 et L3).


Structure et organisation

Les semestres, de 48 crédits chacun, se décomposent entre trois types d’enseignements :

  • enseignements disciplinaires juridiques et littéraires
  • enseignement spécifiques à la Double licence
  • enseignements transversaux (anglais et méthodologie du travail universitaire)

Les étudiants seront inscrits en Droit et en Lettres Modernes. Les 2e et 3e années de Lettres se fera dans le parcours 2 « Lettres modernes ».

Chaque semestre de Droit et de Lettres représente 30 ECTS. Certains cours sont communs à chaque licence et comptent parmi les 30 ECTS semestriels de chaque Licence. C’est le cas :

  • au S1 du cours spécifique « Représentation du Droit en littérature » et du cours « Droit des personnes » et du cours de « Culture générale ».
  • au S2 du cours spécifique « Discours et éloquence » et du cours « Littérature et vérité » et du cours de « Culture générale ».


Régimes d’inscription et validation

Cette formation est accessible en formation initiale (FI).


Connaissances à acquérir

Des connaissances disciplinaires générales et spécialisées :

  • Connaissances fondamentales dans les disciplines juridiques et littéraires.
  • Culture générale solide et diversifiée.
  • Culture spécifique juridico-littéraire.

Des savoirs et savoir-faire méthodologiques :

  • Méthodes de travail propres aux disciplines juridiques et littéraires.

Des savoirs et savoir-faire transversaux :

  • Connaissance de l’anglais de communication, littéraire et juridique.


Compétences visées

Langages

  • Maîtriser la langue française dans la diversité de ses usages.
  • Savoir décrire et analyser le fonctionnement de la langue française.
  • Maîtrise du vocabulaire juridique.
  • Maîtriser l’expression orale et écrite en anglais ainsi que la terminologie juridique anglaise.

Discours et argumentation

  • Maîtriser l’expression écrite et orale et communiquer dans les deux domaines de façon professionnelle.
  • Construire une argumentation juridique et une argumentation littéraire critique pertinente et efficace.
  • Mobiliser une culture générale et l’appliquer aux domaines juridiques et littéraires.
  • Qualifier juridiquement les problèmes soumis et utiliser ses connaissances théoriques afin d’y apporter une solution pratique.
  • Analyser et interpréter les textes et les discours littéraires modernes et anciens, dans leurs enjeux explicites et implicites.

Outils et méthodes

  • Manipuler les données juridiques et para-juridiques (codes et des bases de données).
  • Maîtriser la lecture des décisions de jurisprudence des juridictions nationales et internationales.
  • Se positionner dans l’environnement juridique national, international et européen.
  • Maîtriser les outils et méthodes de critique littéraire et linguistique (analyse de la langue, commentaire de texte, dissertation).
  • Savoir mobiliser les littératures dans leur diversité (contexte, genres, périodes, espaces, thématiques, formes) et les principales approches critiques du fait littéraire.
  • faire preuve d’autonomie, d’initiative et de méthode dans le travail personnel et le travail en équipe.


Débouchés professionnels

  • Métiers de la recherche et de l’enseignement primaire, secondaire et supérieur.
  • Métiers de la recherche et de la documentation.
  • Métiers du livre et de l’édition.
  • Métiers de la culture et de la communication.
  • Métiers du patrimoine, du tourisme et de la médiation culturelle.
  • Métiers de l’administration dans la fonction publique territoriale et fonction publique d’État (tout concours de catégorie A et B) et le secteur privé.
  • Tout poste de cadre impliquant des capacités rédactionnelles, orales et relationnelles.
  • Métiers juridiques accessibles avec un niveau Bac +3 : greffier des services judiciaires, conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation, collaborateur de notaire, lieutenant de police, éducateur de protection judiciaire de la jeunesse, etc.
  • Concours de la fonction publique (attaché territorial, administrateur territorial, contrôleur des finances publiques, contrôleur ou inspecteur du travail, etc.).
  • Métiers de l’entreprise (agents immobiliers, industriels, banque, assurance, etc.).


Poursuite d’études

  • Master Lettres Recherche Écritures Discours.
  • Master Lettres Monde du livre.
  • Master Lettres Littérature et psychanalyse.
  • Master MEEF Professorat des écoles.
  • Master MEEF Enseignement du 2nd degré (Lettres modernes)
  • Masters RED recherche en lettres
  • Complément de formation (école de journalisme, communication…).
  • Master Droit privé
  • Master Droit public
  • Master Histoire du droit
  • Master Droit des affaires
  • Master Droit pénal et sciences criminelles
  • Master Droit social
  • Master Droit notarial
  • Master Droit international et européen
  • Master Droit du numérique
  • Master Droit de la santé. - Magistère Journalisme et Communication des Organisations -JCO- FDSP
  • Concours professorat des écoles
  • Concours du CAPES de Lettres option Lettres Modernes
  • Concours du CAPES de documentaliste
  • Concours de PLP2
  • Concours du CAPES et de l’agrégation de Lettres modernes
  • Concours des bibliothèques territoriales et d’État
  • Concours administratifs de la fonction publique (tout concours de catégorie A et B).
  • Concours de l’ENM (après un Master 1).
  • Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (après un master 1 puis une formation de 18 mois).
  • Notariat (après un M2 de Droit notarial, puis deux années de préparation du DSN).


Documents


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03