service respect-égalité

Master Études culturelles, Monde anglophone

Informations / Contacts


Responsable de la formation


Objectif

Le Master Études Culturelles, parcours « Monde Anglophone » est un master recherche qui valide une excellente maîtrise d'un ou de plusieurs domaines scientifiques dans le champ de l'anglistique : littérature (littérature britannique, américaine, Commonwealth), histoire et histoire des idées, civilisation (britannique, américaine, Commonwealth), esthétique, institutions et politique (intérieure et extérieure), linguistique, histoire de la langue, histoire des idées linguistiques, sociolinguistique, phonologie, traduction littéraire et traductologie. La formation inclut aussi de la traduction avancée et de la théorie de la traduction, des humanités numériques, une formation avancée aux techniques et à la rhétorique de la recherche, un montage de projet scientifique, des stages, et des ateliers professionnalisants. Le but est de répondre à un certain nombre de problématiques essentielles aux études culturelles, comme l’évolution du contexte socio-culturel et le besoin de décloisonner les disciplines pour mieux appréhender la réalité complexe et l’intrication du monde anglophone.

Le Master se subdivise en 3 axes réunissant chacun un ensemble d’options :

  • Les textes du monde anglophone : traduire, éditer, créer.
  • Communautés d’expériences anglophones : mémoires, récits, représentations.
  • Diversité de l’espace anglophone : échanges, altérités, pouvoirs.

Chaque étudiant, quel que soit l’axe choisi, reçoit une formation pluri/inter/transdisciplinaire, qui en même temps inscrit au cœur des débats les disciplines elles-mêmes, sans établir de hiérarchie entre elles, pour les interroger (par exemple les étudiants de littérature sont aussi formés à l’analyse linguistique, les étudiants de civilisation à l’édition de textes historiques, etc.). Cette démarche est au cœur des « Études culturelles ».


Public visé

  • Étudiants se destinant au doctorat, aux concours de l'enseignement supérieur ou secondaire, aux écoles de traduction, aux métiers de la culture, de la communication et de l'international.
  • Étudiants de L3 ou tout candidat remplissant toutes les conditions d'admission ci-dessous.


Conditions d'admission

  • M1 : être titulaire d'une licence LLCER anglais ou trilangue; ou attester d'un niveau d'anglais C1.  Conformément à la réforme nationale des Masters (2016), Aix-Marseille Université a mis en place un processus de sélection pour tous les étudiants sollicitant une inscription en Master 1. Cette admission dépend de la capacité d'accueil approuvée pour chaque mention de Master par le Conseil d'Administration d'AMU, et subordonnée à l'examen du dossier de l'étudiant par le jury de Master.
  • M2 Recherche : être titulaire d’un M1 du Master ECMA, ou sur dossier (après bac + 4) pour les étudiants qui ne sont pas issus de ce Master 1.
  • L’entrée en Master est soumise à sélection, aussi bien en 1ère année (après la licence ou BAC +3) qu’en 2ème année (après bac + 4) pour les étudiants qui ne sont pas issus de ce Master 1.

Dépôt des candidatures par internet obligatoirement

Ou

Pour suivre la formation au SFAD passer d’abord par eCandidat, puis s’inscrire administrativement (https://allsh.univ-amu.fr/scolarite) et, après cela, ne pas oublier de s’inscrire pédagogiquement au SFAD :


Structure et organisation

Cette formation peut être suivie en présentiel ou à distance.

Le Master Études culturelles parcours « Monde anglophone » se subdivise en 3 axes réunissant chacun un ensemble d’options :

  • Les textes du monde anglophone : traduire, éditer, créer.
  • Communautés d’expériences anglophones : mémoires, récits, représentations.
  • Diversité de l’espace anglophone : échanges, altérités, pouvoirs.


Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale (FI)
  • Formation continue (FC)
  • Formation à distance (FAD)


Connaissances à acquérir

  • Connaissance approfondie du domaine de l'anglistique : linguistique, littérature, histoire et histoire des idées (civilisation), traduction et traductologie.
  • Méthodologie de la recherche et de sa diffusion.
  • Approfondissement disciplinaire dans les domaines de la littérature, de la civilisation, de la linguistique et de la traduction, et perfectionnement de la maîtrise rhétorique à l’écrit et à l’oral, notamment en vue de la préparation aux concours d’enseignement (agrégation, CAPES en candidat libre).
  • Compétences avancées en traduction et théorie de la traduction.
  • Formation en humanités numériques.
  • Réalisation de plusieurs projets de recherche avancés (mémoires en M1 et en M2), montage d’un projet scientifique et professionnalisation par le biais de stages et d’ateliers professionnalisants.


Compétences visées

1. Recherche (poursuite d’études en Doctorat)

  • Constituer une bibliographie.
  • Mettre en œuvre la méthodologie de recherche adaptée à la problématique traitée.
  • Rédiger un travail de recherche, un article dans une des langues anglophones.
  • Procéder à l’analyse statistique des données recueillies.
  • Porter un regard critique et argumenté.

2. Rédiger des bilans, articles scientifiques.

  • Structurer, argumenter, synthétiser et présenter avec clarté les éléments d’information et résultats.
  • Échanger oralement et de manière synthétique des informations scientifiques.
  • Expliciter les retombées des connaissances acquises.
  • Traduire des textes de natures diverses (français/anglais ; anglais/français).
  • Valoriser les résultats obtenus auprès des partenaires et de différents acteurs.

3. Communication et valorisation.

  • Formation avancée à la recherche sur le monde anglophone.
  • Maîtrise parfaite de l’anglais comme du français à l’écrit comme à l’oral.
  • Formation à la diffusion de la recherche et à sa communication.
  • Préparation de l’agrégation, après le Master.
  • Spécialisation dans l’une des disciplines de l’anglistique.
  • Formation avancée aux humanités numériques, aux techniques de la recherche et aux nouvelles écritures numériques.


Stages et projets encadrés

  • Stage à l’intérieur du laboratoire de recherche auquel le Master est adossé (LERMA, Unité de recherche EA 853).
  • Organisation de stages (1 ou 2 semestres) dans des établissements scolaires et universitaires à l’étranger : Royaume-Uni, Irlande, États-Unis, Commonwealth.
  • Les diplômés du Master ECMA peuvent aussi bénéficier de stages (généralement dans le domaine de la traduction et du livre) dans des entreprises de la région avec qui des contacts ont été noués.
  • Organisation par les étudiants de M2 d’une journée d’étude avec le soutien des enseignants-chercheurs du LERMA.
  • Rédaction d’un rapport de stage donnant lieu à une évaluation.
  • 2 mémoires, l’un en français, l’autre en anglais, rédaction assistée et corrigée par les directeurs individuels.
  • Soutenance des mémoires devant 2 enseignants-chercheurs dont le directeur.
  • Initiation à la révolution numérique et aux nouveaux supports de diffusion de la science (open access, blogging scientifique…).
    Les étudiants travaillent à la conception puis au développement d’un site internet dédié qui accueille leurs recherches et leurs projets professionnels et qui, au fil des années, devient un réseau liant les promotions successives.


Débouchés professionnels

  • Enseignement supérieur (si poursuite d’études).
  • Recherche en sciences de l'homme et de la société (si poursuite d’études en Doctorat).
  • Enseignement général du premier et du second degré (par le biais des concours).
  • Types d'emplois accessibles : enseignant-chercheur, enseignant, chargé de recherche, formateur, rédacteur professionnel, interprète, traducteur, métiers de l'édition, métiers de la culture, chargé de communication, chargé de presse, organismes internationaux.


Poursuite d'études

  • Doctorat ès « langues, littératures et civilisations anglophones ».
  • Agrégation d’anglais.
  • CAPES externe d’anglais.
  • Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles (CRPE).
  • Concours de la fonction publique.
  • Métiers de l’édition, de la culture et de la communication.
  • Organismes internationaux.
  • École de traduction ou de journalisme.


Partenariats

Partenariats avec des établissements scolaires, universitaires ou des organismes culturels à l’étranger (Royaume-Uni, Irlande, États-Unis, Commonwealth) pour l’organisation de stages et de semestres à l’étranger.


Aide à la réussite

1) Le mode d’évaluation est le contrôle continu intégral, qui vise à

  • favoriser l’insertion professionnelle des lauréats du Master ECMA, l’assiduité constituant une garantie de haut niveau de la formation ;
  • garantir une évaluation progressive et positive, envisagée comme un accompagnement formateur et structurant et conçu comme une vérification d’acquisitions de connaissances permettant à l’étudiant d’améliorer ses performances en continu ;
  • renforcer la cohésion du groupe et développer le sentiment d’appartenance à une promotion ;
  • permettre à l’étudiant d’être libéré des examens en mai, afin qu’il puisse terminer la rédaction de son mémoire dans de meilleures conditions.

2) La formation est disponible en formation à distance (FAD) pour les étudiants qui ne peuvent assister aux cours (étudiants salariés ou à l’étranger). L’intégralité du Master ECMA peut donc être validée à distance.

3) Place de la professionnalisation

La qualité de l’insertion professionnelle et le devenir des étudiants diplômés fait l’objet de la plus grande attention de la part du Master ECMA. Un Conseil de Perfectionnement optimise la formation et facilite l’insertion professionnelle des étudiants. Sa composition est la suivante :

1. Membres extérieurs :

  • M. Rémi Borel, Directeur de la Bibliothèque Méjanes.
  • M. Marin Dacos, Directeur du CLEO, agrégé d’histoire, ingénieur de recherches au CNRS.
  • M. Jean-Christophe Faudot, Responsable de la cellule Enseignement Supérieur et Recherche. Relations avec le monde économique. Communauté du Pays d’Aix.
  • M. Denis Herrero, Directeur opérationnel chez Campus des métiers et des qualifications de la relation client Sud.
  • Mme Laetitia Lasagesse, Responsable de projets de transfert en sciences humaines et sociales. SATT Sud-Est.
  • Mme le Professeur Sophie Vallas, directrice de l’Ecole Doctorale Langues, Lettres et Arts, ED 354.
  • Mme Jessica Salvo (Da Costa-Vieira), professeur agrégé au lycée de Vitrolles (13). Titulaire du Master Recherche ACMA, parcours linguistique. Reçue à l’agrégation externe d’anglais en 2011, préparée au DEMA.
  • Mme Amandine Texier, chargée d'édition et ingénieure d'étude à Openedition. Titulaire du Master Recherche ACMA.

2. Représentants étudiants du M1 et du M2

3. Membres intérieurs

  • Responsable du Master
    Mme Sara Greaves
  • Équipe enseignante du Master ECMA
  • Directeur du LERMA
    M. Sébastien Lefait, Professeur au DEMA, études américaines (littérature et adaptation).
  • Directrice adjointe du LERMA
    Mme Marie-Odile Hédon, Professeur au DEMA, traduction et littérature écossaise.
  • Responsables de la commission professionnalisation
    Mme Sara Greaves, Maître de conférences HDR au DEMA, traduction et traductologie et Nathalie Vanfasse, Professeur de littérature britannique
  • et de la revue E-rea
    Mme Marie-Odile Hédon, Professeur au DEMA, traduction et littérature écossaise
  • Précédente responsable du Master ACMA,
    Mme Cécile Cottenet, Professeur au DEMA, études américaines (civilisation).
  • Responsable de la commission site internet et ressources numériques du LERMA
    M. Grégoire Lacaze, Maître de conférences HDR au DEMA, études linguistiques
  • Responsable des LERMAstériales (interface Master / LERMA)
    Mme. Anne Page, Professeur au DEMA, études britanniques (littérature et civilisation) et M. Gilles Teulié, Professeur au DEMA, études britanniques et Commonwealth (civilisation).
  • Directrice du DEMA (invités permanente)
    Mme Monique De Mattia-Viviès, Professeur au DEMA, études linguistiques.
  • Membre du Laboratoire Parole et Langage
    Mme Sophie Herment, Professeur au DEMA, études phonétiques


Aide à l'orientation

Des Journées orientation sont offertes aux étudiants entrants de Master 1 et 2. Ces dernières ont lieu deux fois par an, au début de chaque semestre. Sont invités :

  • des titulaires du Master 2 ECMA insérés professionnellement ;
  • des professeurs certifiés ou agrégés lauréats du Master ECMA ;
  • des doctorants de différents domaines de l’anglistique ;
  • des doctorants de différents domaines de l’anglistique titulaires d’un contrat doctoral ;
  • des doctorants chargés de cours ;
  • des post-doctorants ;
  • la responsable du SUIO chargée de l’insertion professionnelle ;
  • des personnalités issues du monde socio-économique.

Ces réunions ont pour but de présenter les différents débouchés du Master ECMA (enseignement secondaire, doctorat, enseignement supérieur, traduction littéraire, etc.) ; elles ont également pour but d’aider les étudiants qui ne se destinent pas à l’enseignement ou à la traduction littéraire à établir des contacts avec le monde de l’entreprise et à valoriser les compétences acquises. Ces journées permettent également un échange fructueux entre les étudiants d’une promotion et ceux des années antérieures.


Aide à la poursuite d'études et à l'insertion professionnelle

  • Aide personnalisée à l’insertion professionnelle et à la recherche de stage.
  • Réseau de diplômés ; annuaire et journée des anciens élèves.
  • UE professionnalisantes d'Humanités Numériques (Digital Humanities) en M1 et en M2 permettant de lier de façon originale la recherche sur la langue et la culture anglophones à l'ingéniérie de la diffusion.
  • UE valorisation de la recherche et des compétences professionnelles en M1.
  • Journée d’étude organisée par les étudiants de M2.
  • Guide des compétences.


Études à l'étranger

  • Les étudiants du Master ECMA peuvent effectuer, au cours de leur Master, un séjour à l’étranger dans des universités britanniques, américaines et du Commonwealth en tant qu’étudiants en échange, assistants ou lecteurs.
  • La formation intègre un dispositif de mobilité à l’international entrante et/ou sortante. Les étudiants inscrits en Master Recherche peuvent effectuer, au cours de leur Master, un séjour à l’étranger en Europe (programme d’échanges Erasmus : Royaume-Uni, Irlande, etc.) et hors Europe (États-Unis, Australie, Canada, Afrique du Sud, Inde, etc.) avec validation de certaines UE par équivalences. La durée des séjours varie de 6 mois à 1 an.
  • La formation développe plusieurs partenariats internationaux.
  • Programme Commonwealth (Océanie-Afrique-Asie) (Responsable : M. Matthew Graves). Cinq partenaires australiens : The University of Sydney (USYD), The University of New South Wales (UNSW), The University of Technology Sydney (UTS), Macquarie University, l’Australian National University, Canberra.
    Un stage de « management culturel » dans le domaine de l’histoire publique, d’une durée d’un mois est également proposé aux étudiants du Master ECMA au Museum of Australian Democracy.
  • Convention franco-québecoise signée par la CREPUQ et échange franco-canadien avec l’Université de Western Ontario (Responsable : Mme Isabelle Vagnoux)
    L’année de master 1 ou 2 passée au Québec est validée dans le cadre du cursus du Master ECMA.
  • Échanges avec les Etats-Unis (Responsable : Mme Cécile Cottenet).
    Sont concernées, pour les mobilités étudiantes au niveau du Master, les universités suivantes : University of Wisconsin (Madison) et Indiana University (Bloomington). 
    Places annuelles ou au semestre.
    Postes de Teaching Assistants dans des universités américaines : University of Wisconsin à Madison (1 poste annuel) ; Wellesley College (Massachusetts) [université de jeunes filles] accueille chaque année 2 étudiantes comme assistantes-animatrices. 


Documents


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03

 
Facebook
Twitter
Youtube