Master Études européennes et internationales, Coopération euroméditerranéenne

Informations
Conférence "Les Études euro-méditerranéennes en perspectives"
11-13 décembre 2019

En collaboration avec l’Observatoire des relations euroméditerranéennes de la MMSH, le Master EEI et la Chaire Jean Monnet organisent une conférence sur "Les Etudes euro-méditerranéennes en perspectives", proposant une analyse transversale des enjeux euro-méditerranéens contemporains, les 11-13 décembre 2019 à la MMSH

Responsable du parcours

 

Le parcours type 3 « Coopération euroméditerranéenne » du MEEI est un parcours nouveau, qui vise à former aux dynamiques sociales et culturelles des pays du bassin méditerranéen dans le but de diplômer des cadres de la coopération et des chercheurs (bureau d’études, pouvoirs publics, cabinet d’expertises, associations, société civile, ONG) venant des pays des différentes rives de la Méditerranée.


Master 1

Le M1 vise à former les étudiants à une culture générale européenne et méditerranéenne, complétée par une expérience de l’interculturalité euroméditerranéenne.

  • Enseignements pluridisciplinaires (Histoire des relations internationales, géopolitique mondiale et européenne, droit et institutions internationales et communautaires, histoire des relations euroméditerranéennes, anglais, seconde langue mais également, selon l’aire choisie par l’étudiant, un cours portant sur les dynamiques culturelles et sociales (Maghreb, Turquie, Moyen Orient, Europe du Sud)

  • Mobilité obligatoire en 2nd semestre dans l’une des universités partenaires : Madrid, Padoue, Istanbul, Alicante, Galatasaray, Coimbra, Sofia, Budapest, Oradea, Thessalonique et dans tout autre université partenaire à venir (notamment rive Sud, partenariats en cours). Des passerelles avec les universités partenaires pour le Parcours   « Métiers des politiques et programmes européens » sont possible en fonction du projet de l’étudiant (Royaume-Uni, Allemagne, Pologne…).

 

Université partenaire

Nombre de places disponibles

Coimbra, Portugal (Universidade de Coimbra)

2

Madrid, Espagne (Universidad Autonoma)

2

Barcelone, Espagne (Université de Barcelone)

3

Alicante, Espagne (Universidad de Alicante)

1

Padoue, Italie (Università degli Studi)

2

Thessalonique (University of Macedonia)

10

Budapest, Hongrie (Budapesti Gazdasagi Foiskola)

3

Oradea, Roumanie (Universitatea din Oradea)

2

Sofia, Bulgarie (Nov Bulgarski Universitet)

2

Istanbul, Turquie (Galatasaray Universitesi)

4



Master 2

Pour l’année de M2, le parcours 3 du MEEI est scindé en deux options :

Option professionnelle « Coopération euroméditerranéenne »

L’option 1 « professionnelle » vise à former les apprenants aux méthodologies professionnelles propres à l’objectif du programme : séminaires professionnels (intervenants des différents domaines couverts par les politiques publiques européennes), ingénierie de projet, création d’activité, management d’équipe, anglais de spécialité (renforcement), enseignements théoriques et pratiques sur les politiques de l’UE dans le cadre de l’Euroméditerranée, (gouvernance, acteurs institutionnels, voisinage), sur l’économie des rives sud- et orientales de la Méditerranée et les relations économiques euro-méditerranéennes, sur la coopération dans le domaine du patrimoine, de la culture, du développement durable.

Au second semestre, un stage professionnel de 5 mois, véritable première expérience professionnelle, et rédaction du mémoire professionnel.


Option recherche « Études euroméditerranéennes »

L’option 2 « recherche » vise à la formation aux dynamiques sociales et politiques des pays de la Méditerranée et des Balkans. Son approche traverse l’ensemble des disciplines des sciences sociales (histoire, sociologie, anthropologie et géographie/géopolitique). Les enseignements porteront sur les grands enjeux contemporains qui touchent les pays de la Méditerranée : les dynamiques territoriales (frontières et conflits), les transitions politiques (Balkans, Europe du Sud, monde arabe), les migrations et les politiques migratoires, les questions mémorielles et de représentations et le nationalisme. Le second semestre du M2 recherche sera consacré à l’élaboration d’une recherche sur une question scientifique et la rédaction d’un mémoire de recherche (bibliographique ou/et empirique), qui pourra faire l'objet d'un stage dans une institution de recherche ou auprès d'un acteur du monde socio-culturel ou associatif en relation avec la thématique de recherche.


Sur les débouchés

Les apprenants de l’option recherche du parcours « Coopération et études euro-méditerranéennes » peuvent quant à eux poursuivre leur projet en doctorat sur la base des recherches élaborées au cours du M2, dans l'une des disciplines constituant les études européennes (histoire, géographie, sciences politiques...), mais ce n’est pas obligatoire.


Sur le stage

Un stage dans un laboratoire de recherche ou dans un autre organisme peut être effectué dans le cadre du second semestre dédié aux travaux de terrain et à la réalisation d'un mémoire. Il n’est pas obligatoire, mais est encouragé.

 

Documents


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

Accueil - Standard : 04.13.55.30.30
PC Sécurité           : 04.42.22.10.20
 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03