Master Archéologie, sciences pour l'archéologie, Archéologie médiévale et post-médiévale : Méditerranée, mondes byzantin et musulman

Informations

 

 

   
     
Programme de mobilité internationale de l’Union européenne

Responsable du parcours

  •  


Objectifs

Le parcours 3 Archéologie et arts de la Méditerranée médiévale et postmédiévale - mondes occidental, byzantin et musulman forme à la recherche sur les témoignages matériels et artistiques de la culture médiévale au sens le plus large, notamment dans le Midi de la France et dans le contexte méditerranéen, en ouvrant sur l’art et l’archéologie des mondes byzantins et musulmans. Au sein de cette formation, adossée au Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée LA3M UMR 7298 qui rassemble des enseignants-chercheurs universitaires, des chercheurs et personnels du CNRS et des membres associés (site web : http://la3m.cnrs.fr/pages/accueil.php), les domaines de l’architecture religieuse, militaire et civile, de l’archéologie du bâti, de l’archéologie de l’habitat et du peuplement, de l’étude archéologique de l’artisanat, de l’histoire des techniques, du décor et des arts sont particulièrement privilégiés. Le champ chronologique s’étend de la période de transition de l’Antiquité tardive au haut Moyen Age à l’époque contemporaine, au-delà des limites classiques du Moyen Age, inopérantes pour la recherche archéologique sur les phénomènes culturels, et inadaptées à l’étude du monde musulman.


Formation et recherche

La formation est organisée autour d’une immersion dans le laboratoire d’accueil et d’un tutorat individuel, sous l’égide du directeur de mémoire choisi en début d’études. Elle alterne les cours généraux et spécifiques, les apprentissages pratiques, les savoirs instrumentaux des plateformes techniques, la confrontation aux questionnements actuels de l’archéologie médiévale et moderne, les mises en situation par des stages pratiques et l’étude des fondements théoriques et conceptuels. La mise en commun de certains apprentissages avec les autres parcours du Master Archéologie, Sciences pour l’Archéologie permet une maîtrise disciplinaire large et diachronique indispensable à l’ensemble des étudiants et particulièrement à ceux qui s’orientent vers les métiers de l’archéologie et du patrimoine bâti et archéologique et les concours de la fonction publique territoriale après le Master.

La formation à la recherche s’effectue autour de problématiques centrées, sans exclusive mais préférentiellement, sur un espace méditerranéen au sens large. Tous les contextes chrono-culturels peuvent être abordés, de la transition de la fin de l’Antiquité au début du haut Moyen Age aux époques postmédiévales L’art et archéologie du monde byzantin en particulier est orienté vers la Méditerranée orientale médiévale, l’art et archéologie des mondes musulmans couvre en principe toute la géographie et toutes les périodes des cultures de l’Islam..


Pré-requis obligatoires

Une implication personnelle pendant le cursus antérieur, notamment dans le cadre de stages de fouille, de musée ou de gestion patrimoniale, est exigée. La nature et la qualité des expériences acquises sont des critères importants pour un avis favorable à l’inscription.


Compétences visées

Maitrise des concepts, méthodes et techniques de l’analyse archéologique des productions matérielles, au sens large, des sociétés médiévales et postmédiévales. Autonomie de la recherche documentaire et de l’approche critique des sources archéologiques, et de ressources bibliographiques. Maîtrise de la gestion des données quantitatives et qualitatives et des logiciels associés. Mise en œuvre d’une recherche personnelle et autonome conforme aux exigences de la discipline. Maîtrise de la rédaction scientifique et de la restitution des résultats sous différents formats : communication, valorisation, publication scientifique.


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03