Master Arts, Médiation culturelle des arts

Informations

Responsable du parcours


Objectifs

Le Parcours-Type en Médiation culturelle des arts prépare à un métier spécifique et central du secteur culturel et artistique : Chargé du développement de publics et de la médiation culturelle des arts. Cette qualification professionnellement reconnue se décline en un ensemble de fonctions (coordinateur de projet culturel, chargé de développement des publics, responsable de la médiation culturelle du patrimoine, des arts vivants, du livre, des arts plastiques… et de l’action culturelle sectorielle, responsable d’atelier pédagogique, animateur sectoriel, responsable de services des publics culturels, chargé des relations publiques…). Elle correspond à un bassin d’emplois important et en développement. Ce métier s’articule à des missions et des activités stratégiques pour les établissements culturels (musées, théâtres, scènes musicales, organismes patrimoniaux…) en termes de développement de l’offre artistique et culturelle, d’inscription territoriale et d’élargissement/diversification des publics.

Le chargé du développement de publics et de la médiation culturelle des arts est un « chef de projet » qui, à partir d’un champ particulier des arts et de la culture, dans un contexte culturel, partenarial, professionnel et institutionnel, à différentes échelles du territoire, conçoit, organise, met en œuvre, valorise et évalue des projets culturels destinés à développer, diversifier et fidéliser les publics. Il élabore une politique stratégique des publics pour les établissements culturels et conçoit la dynamique managériale qui y correspond. Il élabore, met en œuvre, dirige et évalue des programmes de découverte et d’appréciation des œuvres artistiques à destination des publics.

Les débouchés concernent des postes de chargé de mission, médiateur culturel au sein d’une institution (théâtre, musée, etc.)… coordinateur de projet culturel, chargé de développement des publics, responsable de la médiation culturelle (du patrimoine, des arts vivants, du livre, des arts plastiques…) et de l’action culturelle sectorielle (responsable d’atelier pédagogique, animateur sectoriel), responsable de services des publics culturels, chargé des relations publiques, Enseignement, Recherche, secteur associatif, Métiers de la culture en général, Médiateur culturel…


Formation et recherche

La formation en médiation culturelle des arts, à travers différents enseignements, propose une sensibilisation aux démarches de recherche. Son équipe de formation, adossée au Laboratoire d’Études en Sciences des Arts, développe des travaux en matière de médiation des arts et du patrimoine, d’études des publics, et des recherches sur la structuration des scènes artistiques contemporaines dans leur rapport aux dynamiques de mondialisation Nord/Sud-Sud/Sud.


Pré-requis obligatoires

Sensibilité pour les arts

Intérêt personnel pour le travail avec les publics

Expérience personnelle bénévole ou autre dans le secteur culturel et aristique


Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale
  • Formation continue


Compétences visées

  1. Élaborer, mettre en œuvre, diriger et évaluer la politique des publics et de médiation d’un établissement culturel
  2. Concevoir et conduire des opérations de médiation qui sensibilisent (fidélisent, diversifient et développent) les publics aux arts, voire, qui ancrent, à travers des projets culturels, les démarches artistiques dans les populations et les territoires
  3. Élaborer des actions de médiation au contact des œuvres et des populations, concevoir des outils de médiation indirecte
  4. Organiser et suivre les actions culturelles d’un établissement culturel ou d’une collectivité territoriale
  5. Constituer, coordonner et animer des équipes de médiation
  6. Établir et développer des réseaux professionnels et partenariaux
  7. Coordonner et gérer les moyens humains, administratifs, financiers, communicationnels, matériels… de la médiation
  8. Rédiger des documents destinés aux publics d’équipements culturels (lettres d’information, fiches de salle, revues, chroniques, etc.)
  9. Faire de la veille d’informations dans le domaine de la médiation des arts
  10. Savoir évaluer et expertiser des projets d’action culturelle et de médiation


Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 134g : Art et patrimoine ; Art et communication
  • 320v : Spécialités plurivalentes de la communication (production à caractère artistique)
  • 335t : Animation touristique et culturelle


Volume des enseignements

  • Cours magistraux : 51 heures
  • Travaux dirigés : 819 heures


Modalités pédagogiques particulières

Modalités de formation (cours, TD, projet tuteuré, études de cas, stage…) plurielles et progressives qui favorisent les interactions professionnels/EC/étudiants et la mise en réseau. Approche théorique et pratique des enjeux du secteur. Évaluations progressives et formatives. Apprentissage décloisonné entre université et entreprise


Modalités d'inscription

Master Médiation culturelle de l’art : 1. Enregistrement de la candidature via l’application en ligne e-candidat 2. Examen du dossier 3. Convocation des candidats retenus à une audition 4. Sélection des candidatures.

Master binational franco-allemand Médiation culturelle de l’art : 1. Enregistrement de la candidature via l’application en ligne eCandidat (dossier spécifique master binational) 2. Examen du dossier 3. Convocation des candidats retenus à une double audition (France / Allemagne) 4. Sélection des candidatures.


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

Accueil - Standard : 04.13.55.30.30
PC Sécurité           : 04.42.22.10.20
 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03