Master Histoire de l'art

Informations / Contacts

Responsable de la formation

 

Conditions d'admission

En master

L’entrée en Master est soumise à sélection, aussi bien en 1ère année (après la licence ou BAC +3) qu’en 2ème année (après bac + 4).

Dépôt des candidatures par internet obligatoirement https://allsh.univ-amu.fr/scolarite-eCandidat

Ou https://pastel.diplomatie.gouv.fr/etudesenfrance/dyn/public/authentification/login.html


Structure et organisation

Un socle commun de trois unités d’enseignements aux deux parcours doit être construit : Deux UE de 6 crédits et une de 3 crédits à créer échelonnées sur le semestre 1 et 2.

Au sein du socle commun, les UE disciplinaires permettent de valider a minima 15 ECTS sur les 60 de la première année (elles sont positionnées au semestre1 ou au semestres 1 et 2).

Enseignement en présentiel, en formation initiale et continue sans aménagement particulier. CM et TD et évaluation des enseignements par contrôle continu et contrôle final.

Parcours recherche : mémoire soutenu en fin d’année M1 et M2

Parcours-type métiers du patrimoine : Un mémoire de fin de stage est soutenu à la fin de chaque année. Durée du stage 10 semaines.

Le volume horaire du master est de 641 heures en présentiel……

  • 132 h semestre 1 parcours-type 1
  • 84 h semestre 2 parcours-type 1
  • 246 h semestre 1 parcours-type 2
  • 179 h semestre 2 parcours-type 2

Les enseignements de langue vivante pour non spécialistes de langues (LANSAD, LANgue pour Spécialiste d’Autres Disciplines) représentent 6 ECTS sur les 2 années. En parcours-type 2 l’enseignement des langues (anglais) est spécifique à la formation. En parcours-type 1, la progression en langue vivante de chaque étudiant est prévue dans le cadre d’un partenariat entre le master et l’offre LANSAD des départements de langues vivantes de l’UFR ALLSH mais il est possible aussi dans le cadre d’un enseignement spécifique pouvant être assuré par l’équipe pédagogique.


Connaissances à acquérir

Les enseignements du Master 1 et du Master 2 visent trois objectifs :

  • préparer les étudiants à la recherche et à la rédaction du mémoire par des séances de méthodologie : ressources documentaires en archive, en bibliothèque et en ligne ; lecture critique d’ouvrages ; connaissance des différents types d’approche historiographiques, présentations et bilans périodiques par les étudiants des étapes de leur recherche et de leur rédaction.
  • ouvrir les étudiants à des thématiques de recherche nouvelles dans les domaines de spécialité des enseignants : sculpture, jardins, arts décoratifs, photographie…
  • inscrire les étudiants dans la dynamique du laboratoire de rattachement Telemme en organisant des séances à la MMSH et dans les institutions locales (musées, archives, bibliothèques) sur des thématiques liées au programme de recherche de l’équipe Arts et Relations entre les Arts dont tous les enseignants font partie et qui est dirigée par Rossella Froissart. Ces séminaires sont communs au M1 et M2.

Toutes les séminaires sont obligatoires et font l’objet d’une évaluation : en plus de la présence, un compte-rendu écrit des séances ou un dossier sont demandés.


Débouchés professionnels

Débouchés du Master recherche :

Le master recherche est un diplôme de plein exercice, permettant d’envisager dans les meilleures conditions les carrières ouvertes par le Ministère de la Culture ou de l’Éducation nationale. Il prépare aussi à l’inscription en doctorat en histoire de l’art, dans la perspective de l’université ou du CNRS. Dans la mesure où le sujet de la thèse rejoint les axes de recherche propres au laboratoire TELEMME, les diplômés de master 2 peuvent envisager de postuler pour des bourses doctorales dispensées par l’Ecole doctorale ED 355 (Espaces Cultures Sociétés). Les concours de chargé d’étude de l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) sont aussi ouverts aux étudiants de master 2.

Les débouchés du Master professionnel sont en liaison avec les collectivités locales et territoriales. Ils concernent essentiellement des postes techniques et administratifs (service patrimoine), mais également auprès d’associations, de cabinets d’architectes, de bureaux d’étude et de structures exerçant leurs activités au sein d’un monument historique ou du bâti ancien.

Cette formation offre par ailleurs la possibilité de préparer certaines épreuves du concours de la fonction publique catégorie A et B (attaché territorial de conservation du patrimoine, conservateur territorial du patrimoine, assistant territorial de conservation du patrimoine)


Partenariats

Le master prend appui sur le laboratoire Telemme (Temps, Espaces, Langages, Europe Méridionale-Méditerranée) rassemblant historiens, géographes et historiens de l’art. Il tire avantage des nombreux liens tissés avec les institutions locales et nationales, relevant du Ministère de la Culture (DRAC, CICRP) ou conjointement du Ministère de la Culture et de l’Education nationale (Institut National d’Histoire de l’Art) et des collectivités territoriales (les nombreux et riches musées de la région). Ces relations, qui se concrétisent par l’intervention au sein du Master de responsables scientifiques et institutionnels et par la tenue d’une grande part des séminaires dans les institutions locales, incitent à mettre sur pied des projets permettant aux étudiants de s’intégrer dans des programmes collectifs. Le Master bénéficiera du riche tissu régional des acteurs de l’Histoire de l’Art : institutions, collectivités, musées nationaux et régionaux…

Partenaires en appui de la formation : participent à la mise à disposition des séries et fonds étudiés en Master, sont en appui pour les savoirs et savoir-faire, peuvent faire partie de l’équipe qui accompagne l’étudiant(e)

  • Direction régionale des Affaires Culturelles PACA
  • MUCEM
  • CIRVA - Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques.
  • INHA – Institut national d’Histoire de l’Art
  • Musée du Louvre
  • École française de Rome
  • École française d’Athènes
  • Musée Granet
  • Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine, Maroc
  • Institut national du Patrimoine, Tunisie

Parcours-type 2 : 60 % du volume global des enseignements sont assurés par des représentants du monde socioprofessionnel.


Aide à la réussite

La formation est dispensée avec l’appui du personnel administratif et pédagogique de l’UFR ALLSH et des services d’AMU. Le service de la scolarité prend en charge l’inscription, le suivi de l’étudiant, les examens et diplômes, avec un encadrement spécifique pour la formation continue et la mobilité internationale. Le bureau d’appui à la pédagogie intervient pour l’élaboration des emplois du temps et l’administration de proximité.


Études à l'étranger

Les étudiants ont la possibilité d’effectuer une partie de leur formation à l’étranger avec Erasmus.

Parcours-type 2 : Stage à l’étranger. Dans le cadre de l’actuel master pro a été développé un partenariat avec la Serbie par l’école d’architecture de Nis qui nous a permis d’organiser un voyage d’études pour les étudiants du master pro il y a quelques années et d’offrir des possibilités de stages actuellement. Nous travaillons à la mise en place d’une convention avec l’université de Ferat Abbas Sétif 1 en Algérie pour la licence professionnelle Conservation et Restauration du Patrimoine Bâti et le master professionnel métiers du patrimoine afin de développer nos formations en Algérie. Par ailleurs le parcours-type 2 attire des candidats étrangers (Chine, Corée du Sud, Serbie, Algérie, Tunisie, Comorres, et même Etats-Unis) dont l’objectif est de comparer et/ou d’acquérir les outils et connaissances nécessaires pour développer la protection et la valorisation du patrimoine dans leur pays.

Partenariats Erasmus et Erasmus+

  • Université Aix-la-Chapelle, Aix-la-Chapelle, Allemagne , Université Fribourg, Fribourg, Allemagne
  • Université Tübingen,Tübingen, Allemagne
  • Université Autonoma, Barcelone, Espagne
  • Université Pompeu Fabra, Barcelone, Espagne
  • Université Jaen, Jaen, Espagne
  • Université Séville, Séville, Espagne
  • Université Athènes, Athènes, Grèce
  • Université Thessalonique, Thessalonique, Grèce
  • Université Nicosie, Nicosie, Chypre
  • Université Bologne, Bologne, Italie
  • Université Cagliari, Cagliari, Italie
  • Université Ferrare, Ferrare, Italie
  • Université Florence, Florence, Italie
  • Université Rome, Rome, Italie
  • Université Sassari, Sassari, Italie
  • Université Sienne, Sienne, Italie
  • Université Viterbe, Viterbe, Italie
  • Université Bristol, Bristol, Royaume Uni
  • Université Coimbra, Coimbra, Portugal
  • Université Berne, Berne, Suisse


Documents

Fichier attachéTaille
PDF icon Programme de la formation – 2020-2021673.57 Ko

Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03