Master Psychologie, Ergonomie : facteurs humains et ingénierie des systèmes d'information (EFHISI)

Responsable du parcours


Objectifs

Les objectifs en termes de connaissances ont été définis en fonction :

  1. des recommandations européennes relatives au contenu des formations préparant à l’exercice de la profession d'ergonome et des standards à respecter pour prétendre du label d'ergonome européen ;
  2. des demandes des entreprises, des principaux débouchés professionnels, et de l’accroissement actuel des projets de recherches fondamentales ou appliquées en psychologie ergonomique et en ergonomie.

Sur ces bases, les enseignements délivrés aux étudiants leur permettent d’acquérir :

  • des connaissances, théories et modèles pour comprendre le fonctionnement cognitif de l'être humain dans des situations professionnelles ou « grand public » ainsi que ses relations avec son environnement humain et technique ;
  • des méthodes de recueil et de traitement des données de terrain généralistes, nécessaires pour l'analyse psychologique des individus, pour l'analyse de leurs tâches et de leurs activités (observations, entretiens, méthode expérimentale, techniques d'analyse statistiques des données recueillies, technique de distribution de l'information à la demande, technique des incidents critiques, etc.)
  • des connaissances spécialisées dans les trois courants de l'ergonomie reconnus au niveau européen, c'est-à-dire en ergonomie cognitive (pour l'analyse des processus cognitifs dans une perspective appliquée), en ergonomie organisationnelle (pour l'analyse des systèmes sociotechniques et pour une compréhension de la communication et de l'organisation du travail dans ces systèmes) et en ergonomie physique (pour l'analyse des environnements de travail en relation avec l'activité physique de l'être humain et avec ses caractéristiques anatomiques et physiologiques) ;
  • des modèles de l'interaction et de la communication Homme-Machine, des méthodes relevant de l'ergonomie du logiciel ainsi que des connaissances en informatique et dans le domaine des technologies de l'information et de la communication ; des méthodes et techniques nécessaires pour la réalisation de travaux de recherche fondamentale ou de recherche appliquée.


Formation et recherche

Les thématiques abordées en psychologie cognitive et en ergonomie cognitive sont en évolution constante et en lien direct avec les travaux de recherche. Aussi, la recherche constitue une part essentielle de la formation proposée dans cette spécialité de master.

Compte tenu du caractère simultanément professionnel et recherche du master, deux mémoires de recherche sont réalisés par les étudiants : l’un en M1, l’autre en M2. Durant les deux années de la formation, les étudiants sont entraînés à l’élaboration d’une problématique et d’hypothèses de recherche ainsi qu’à la mise en place d’une expérimentation, au traitement des données et à l’interprétation des résultats. Le mémoire de M2 donne, de plus, lieu à la définition d’orientations pour un projet de thèse.

Les axes de recherches développés par les étudiants sont, notamment, dynamisés par la variété des thématiques développées en ergonomie cognitive au sein du centre de recherche en PSYCLE (ex. : processus mis en œuvre lors de la conception de nouveaux produits ; processus individuels et collectifs de gestion de situations dynamiques ; changements émotionnels, gestion du stress et effort cognitif ; modélisation de l'expertise et étude de ses effets dans les situations de travail). Le centre PSYCLE met, en outre, à la disposition des étudiants un soutien logistique pour la mise en place de certaines expérimentations (par exemple, celles réalisées à distance) ou de certaines analyses ou traitements statistiques. Il est à noter que les étudiants de la spécialité Ergonomie assistent généralement tous les ans à des colloques nationaux et internationaux liés aux thématiques développées au sein de cette formation et organisés dans la région afin de faciliter la participation des étudiants à ces manifestations scientifiques.

Toutes les thèses effectuées par les étudiants diplômés de cette spécialité de master sont l'objet d'un financement par le ministère (contrats doctoraux), dans le cadre de conventions CIFRE (par exemple, avec les sociétés SESIN ou Bell Labs), ou encore d’allocations de recherche de la DGA, de l'IFSTTAR, de la DCNS, ou d'organismes de recherche comme l'IRBA (Institut de Recherche Biomédicale des Armées), le CRéA (Centre de Recherche de l'Armée de l'Air) ou l’ONERA.


Pré-requis obligatoires

Pour l'entrée en M1 : être titulaire d'un bac +3 (ou équivalent) en psychologie ou dans une discipline présentant un intérêt pour l'exercice de la profession d'ergonome.

Pour l'entrée en M2 : être titulaire d'un bac +4 (ou équivalent) en psychologie ou dans une discipline présentant un intérêt pour l'exercice de la profession d'ergonome.


Pré-requis recommandés

Il est recommandé d'avoir un intérêt pour la discipline et de répondre aux conditions d'admission.


Compétences visées

Cette spécialité de master vise à faire acquérir aux étudiants une compétence de haut niveau relative à l'étude des « facteurs humains » (i.e. la compréhension fondamentale des interactions entre les humains et les autres composantes - humaines ou techniques - d'un système) aussi bien dans les situations professionnelles que dans les situations « grand public ». Plus précisément, elle vise à former des psychologues et/ou des ergonomes capables :

  • de répondre aux demandes professionnelles émanant de différents acteurs socio-économiques (entreprises, services publics ou privés...),
  • de maîtriser la conduite d'intervention ergonomique,
  • de participer efficacement à des processus de conception dans une grande variété de secteurs d'activité (ex. : conception de postes de travail, de postes de conduite ou de pilotage ; conception d'interfaces utilisateurs ou de logiciels ; conception de postes de travail ou de dispositifs techniques adaptés aux spécificités des utilisateurs),
  • de contribuer à la prévention des risques professionnels et à la sûreté de fonctionnement dans les situations à risques (ex. : conduite automobile, conduite de centrales nucléaires, pilotage d'avions),
  • d'élaborer un projet de recherche fondamentale ou de recherche appliquée.

Pour cela, les étudiants diplômés devront ainsi disposer de compétences complémentaires :

  • capacité d’analyse des besoins et des limites des personnes (ou « opérateurs ») ;
  • maîtrise du diagnostic ergonomique en situations professionnelles ou « grand public » (conduite automobile, utilisation de produits domestiques, de logiciels, de produits multimédias ou encore de bornes automatiques...) ;
  • capacité d’analyse des risques encourus dans une perspective de prévention et de limitation des conséquences de défaillances humaines ou techniques ;
  • maîtrise des méthodes permettant la conception, la correction ou l’aménagement d'environnements professionnels et « grand public », d'interfaces Homme-Machine ou de documents techniques, afin de les rendre compatibles avec les besoins, les capacités et les limites des utilisateurs concernés ;
  • capacité à conduire des projets, à élaborer des réponses à des appels d'offre, à animer des groupes de travail ;
  • capacité à réaliser des travaux de recherche fondamentale ou appliquée en psychologie ergonomique et à réaliser des communications scientifiques.


Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 125g : Langages artificiels et informatique ; Linguistique et didactique des langues
  • 315r : Ressources humaines, gestion du personnel, organisation du travail (contrôle-prévention)


Stages et projets encadrés

En M1 : stage de 120h minimum

M2 : enseignements proprement dits de début octobre à fin mars, puis réalisation d'un stage long en entreprise d'avril à fin septembre.

En M2 : tous les stages sont indemnisés et ils s'étalent sur une durée allant de 4 à 6 mois.

stage de 500h minimum.


Modalités pédagogiques particulières

M1 : 1 an divisé en 2 semestres de 30ects chacun

M2 : 1 ans divisé en 2 semestres de 30 ECTS chacun.


Modalités de contrôle des connaissances

Les modalités d’évaluation dépendent des UE et des spécialités. Il est possible toutefois de dégager des caractéristiques communes au niveau de la mention :

  • toutes les U.E. d'enseignement sont évaluées.
  • l’évaluation des connaissances s’effectue sous forme d’un panachage entre contrôle terminal et contrôle continu
  • les contrôles continus peuvent prendre des formes écrites et/ou orales (dossiers, exposés), avec exploitation de documents et/ou restitution en anglais. Ils peuvent être individuels ou collectifs pour habituer les étudiants au travail d’équipe
  • la proportion de contrôles continus augmente en M2 et les évaluations prennent la forme de travaux proches de l’exercice professionnel de psychologue ou d'ergonome (étude de cas avec entretiens, diagnostics ergonomiques, conception et évaluation d'interfaces utilisateurs, réalisation et compte rendu d’interventions auprès de groupes ou d’individus, classeur de méthodologie, etc). Il s’agit donc tout autant de l’évaluation de compétences que de connaissances.


Informations diverses

Master 1

  • Cours magistraux : 140 heures
  • Travaux dirigés : 249 heures
  • Travaux pratiques : Information non renseignée
  • Stage : 4 semaines

Master 2

  • Cours magistraux : 100 heures
  • Travaux dirigés : 342 heures
  • Travaux pratiques : Information non renseignée
  • Stage : 14 semaines


Modalités d'inscription

Pour l'entrée en M1 : être titulaire d'un bac +3 (ou équivalent) en psychologie ou dans une discipline présentant un intérêt pour l'exercice de la profession d'ergonome.

Pour l'entrée en M2 : être titulaire d'un bac +4 (ou équivalent) en psychologie ou dans une discipline présentant un intérêt pour l'exercice de la profession d'ergonome.

Il est recommandé d'avoir un intérêt pour la discipline et de répondre aux conditions d'admission.


Documents - Emplois du temps


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

Accueil - Standard : 04.13.55.30.30
PC Sécurité           : 04.42.22.10.20
 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03