Master Psychologie, Psychanalyse et psychopathologie (PP)

Rentrée du semestre pair le lundi 14 janvier 2019

  • Consultez les emplois du temps sur la page web de votre formation (disponibles dans la journée du vendredi 11 janvier 2019)
     
  • Inscrivez-vous dans les groupes à partir de vendredi 11 janvier 2019 à 20 heures « Inscriptions aux groupes de TD -GIGUE » dans votre ENT.
    Si les groupes sont complets, présentez-vous à l’un d’entre eux et vérifiez régulièrement sur l’ENT les places disponibles seront mises à jour à partir du lundi 14 janvier 2019.
     
  • Consultez régulièrement les salles dans « Mon emplois du temps ADE » dans votre ENT (changements de salles possibles, notamment au cours de la 1ère semaine)

Responsables du parcours


Objectifs

Le parcours « Psychopathologie et Psychanalyse » est mixte : professionnel, il comporte aussi un volet recherche. Il a ainsi pour objectif de former des psychologues cliniciens mais également des chercheurs dont la pratique, et le savoir qui s’en déduit, sont orientés par la psychanalyse et procèdent autant que possible de l’éthique qui lui est propre.
Ce parcours a pour objectif de dispenser des connaissances portant sur les théories psychanalytiques fondamentales et leurs évolutions contemporaines, sur la psychopathologie de l'adulte, de l'adolescent et de l'enfant (névroses, psychoses, perversions, états limites, autismes), sur la métapsychologie, sur l’épistémologie de la psychanalyse et le lien de celle-ci à la culture ainsi que sur l’articulation de ces points théoriques à la clinique.
Il vise à favoriser des compétences cliniques réglées sur l’hypothèse de l’inconscient et à susciter des recherches en référence aux grands paradigmes de la psychanalyse – y compris dans leurs champs d’interactions interdisciplinaires (psychiatrie, médecine, arts, lettres, philosophie, etc.)


Formation et recherche

La force de la formation réside dans la cohérence de son approche : le référentiel théorico-clinique fondamentalement psychanalytique de cette formation relève en effet d’une position décidée qui s’oppose à l’idéal naïf voire opportuniste d’une prétendue clinique dite « pluri-référentielle ».
Ouverte aux disciplines et aux pratiques affines qu’elle interroge et dont elle se nourrit, cette formation se fonde sur une approche critique des débats internes qui ont participé à l’histoire de la psychanalyse et qui font son actualité (courants freudien, lacanien, anglo-saxons). Elle fait le pari d’une clinique et d’une théorisation orientées par la portée révolutionnaire du symptôme.
La formation à la pratique s’attache à former un clinicien susceptible de repérer les enjeux et incidences du transfert, du dispositif, de la logique institutionnelle et bien sûr de la singularité des positions subjectives, notamment grâce à des séances de supervisions qui s’ajoutent aux enseignements théoriques. Le volet professionnel donne lieu à l’élaboration de deux rapports de stage au cours des deux années de master (pour un total de 500h minimum de stage pour les deux années). Le rapport de stage de M2 donne lieu à une soutenance en présence d’un professionnel et de deux enseignants-chercheurs.
La formation à la recherche, quant à elle, s’adosse à l'EA 3278 « Laboratoire de Psychologie Clinique, de Psychopathologie et de Psychanalyse » d'AMU (auquel tous les enseignants-chercheurs impliqués dans le parcours appartiennent) ainsi qu’à la Maison de la Recherche et à la fédération CRISIS. Les liens qu’entretient le LPCPP avec d’autres laboratoires du territoire national ou international bénéficient également aux étudiants (CIELAM, accords-cadres avec le Brésil et l’Argentine). Outre la réalisation de deux travaux personnels de recherche (ou « mémoires ») sous l’encadrement d’un enseignant-chercheur pendant les deux années de master et qui donnent lieu, chacun, à une soutenance, les étudiants participent aux séminaires du laboratoire de rattachement de leur directeur-trice. Dès le M1, ils sont régulièrement mis en situation réelle de présentation de leurs travaux à l’occasion de séminaires collectifs. Ce volet recherche ouvre sur la possibilité d’une inscription en doctorat et forme l’étudiant à l’élaboration d’une problématique, aux spécificités de la recherche et aux exigences méthodologiques propres à la psychanalyse.


Pré-requis obligatoires

Licence de psychologie.


Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale
  • Formation continue


Compétences visées

L’acquisition de connaissances portant sur :

  • Psychopathologie fondamentale
  • Psychopathologie orientée par la psychanalyse de l’adulte, du bébé, de l’enfant et de l’adolescent
  • Logiques transférentielles et méthodologies cliniques (entretien, techniques projectives, indications thérapeutiques, diagnostic différentiel, psychodrame)
  • Métapsychologie, théories psychanalytiques fondamentales  (Freud, Klein, Winnicott, Lacan), histoire des courants psychanalytiques et retour aux versions originales des textes cruciaux (anglais, allemand).
  • Les approches psychanalytique et psychopathologique des discours et des institutions (milieu éducatif et social, des institutions de soins et réseaux de santé)
  • Épistémologie de la psychanalyse, enjeux transdisciplinaires (philosophie, lettres, arts)
  • Les méthodologies de recherche (instruments numériques, données bibliographiques, écritures du cas et validations scientifiques)

L’acquisition d’une capacité de :

  • Repérer la logique subjective, transférentielle et institutionnelle
  • Élaborer une position clinique et une problématique de recherche.
  • Soutenir la spécificité de la fonction du psychologue clinicien dans une équipe pluridisciplinaire et dans des contextes et missions professionnels différents (milieu hospitalier, associatif, judiciaire, territorial).

Comme les autres parcours du master de psychologie, ce parcours donne accès au titre de psychologue et à son usage. En revanche, il ne délivre aucun titre de psychanalyste et ne fournit aucune garantie quant à la formation du psychanalyste qui n’est pas du ressort de l’université.


Métiers visés

Codes ROME :

Spécialité de formation (code NSF) :

  • 124g : Psychologie de la santé ; Psychologie clinique ; Psychopédagogie ; Psychologie de l'environnement


Stages et projets encadrés

Stage master 1 de 200 heures et stage master 2 de 300 heures.


Modalités pédagogiques particulières

En présentiel :

Cours magistraux - Travaux dirigés. Seminaires - Supervision de stages -


Modalités de contrôle des connaissances

Contrôle continu intégral - contrôle terminal et contrôle continu partiel.


Équipe pédagogique du parcours


Documents - Emplois du temps


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

Accueil - Standard : 04.13.55.30.30
PC Sécurité           : 04.42.22.10.20
 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03