Master Psychologie, Psychologie sociale de la santé (PSS)

Objectifs

Les objectifs du parcours Psychologie Sociale de la Santé (diagnostic, prise en charge, intervention) sont de former des professionnels de la psychologie de la santé, et d’offrir une formation approfondie permettant d’acquérir la maîtrise de concepts et méthodes issus de la psychologie sociale de la santé.

En terme d’objectifs, ce parcours propose :

  • L’acquisition d’une formation spécifique dans le champ de la psychologie sociale et de la psychologie de la santé pour intervenir sur la prévention en santé publique, sur la prise en charge des patients, sur la mise en œuvre d’actions d’éducation à la santé ou d’éducation thérapeutique et sur la mise en place de dispositifs d'aide à l’accompagnement et à la formation des personnels intervenants dans le champ socio-sanitaire.
  • Le développement d’une qualification professionnelle pour des psychologues polyvalents capables d'utiliser différents outils conceptuels et méthodologiques pour l'analyse et la prise en charge (aux niveaux individuel et collectif), des problèmes de santé et une pratique de recherche interventionnelle fondée sur la recherche-action. (e.g., diagnostic psychosocial, accompagnement des patients et des équipes soignantes, analyse socio-organisationnelle, mise en place et évaluation de dispositifs éducatifs, etc.).
  • L’acquisition de connaissances spécifiques portant sur l’analyse des enjeux contemporains du champ socio-sanitaire et des mutations socio-organisationnelles, sur l’actualisation et la problématisation des besoins des populations et acteurs du champ sanitaire au niveau sociétal.
  • La capacité à mettre en œuvre une pratique professionnelle dans un contexte interdisciplinaire.
  • L’acquisition d’une formation solide sur les plans théoriques et méthodologiques en psychologie sociale qui prépare aux métiers de la recherche et à la poursuite des études en doctorat.

Les développements de la psychologie sociale de la santé constituent une voie d'innovation pour la recherche et l'application en psychologie. Ils permettent de répondre aux besoins nouveaux et aux demandes qui s'expriment dans le champ de la santé et de proposer des spécialistes pour les nouveaux métiers dans différents secteurs d'activités (public, semi-public et privé). L'enjeu est le développement de nouvelles synergies créatrices de programmes innovateurs et d’emplois pour les jeunes professionnels de la psychologie sociale appliquée.


Formation et recherche

Laboratoire de Psychologie Sociale (EA 849)


Pré-requis obligatoires

Master 1 :

Les étudiants admis dans ce diplôme sont titulaires d’une licence de la même mention dont les connaissances générales constituent des pré-requis indispensables pour que les concepts et méthodes puissent être approfondis dans l’esprit général de la discipline.L’accès en M1 mention psychologie est donc réservé aux titulaires d’une Licence mention psychologie, diplôme nécessaire pour pourvoir prétendre au titre de psychologue.

Master 2 :

L’accès en M2 est réservé aux diplômés de M1 mention psychologie.


Pré-requis recommandés

Master 1 :

Les étudiants admis dans ce diplôme sont titulaires d’une licence de la même mention dont les connaissances générales constituent des pré-requis indispensables pour que les concepts et méthodes puissent être approfondis dans l’esprit général de la discipline.L’accès en M1 mention psychologie est donc réservé aux titulaires d’une Licence mention psychologie, diplôme nécessaire pour pourvoir prétendre au titre de psychologue.

Master 2 :

Il est recommandé aux étudiants de porter un minimum d' intérêt aux matières dispensées dans la spécialité choisie.


Régime d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale


Compétences visées

Les compétences générales visées au sein de ce parcours sont :

  • Savoir mobiliser les outils conceptuels et méthodologiques de la psychologie sociale et de la psychologie de la santé pour construire sa pratique professionnelle ;
  • Savoir référer les connaissances théoriques aux situations rencontrées sur le terrain au niveau individuel et collectif ;
  • Développer une démarche réflexive aux niveaux de la reformulation de la demande et de son positionnement professionnel ;
  • Mener une réflexion éthique et déontologique dans le domaine de la psychologie et de la santé ;
  • Être capable d’analyser les politiques socio-sanitaires et leurs répercussions sur les pratiques professionnelles et sociales ;
  • Respecter les cadres réglementaires et légaux relatifs à la psychologie, à la santé publique, à la recherche et à l’intervention ;
  • Connaître les enjeux et potentialités de la pluridisciplinarité et du travail interdisciplinaire ;
  • Réaliser des actions d’information, de conseil, de sensibilisation ou de prévention auprès de différents publics ;
  • Déterminer les méthodes de recherche, de recueil et d’analyse de données qualitatives et quantitatives ;
  • Interpréter les données, formaliser les résultats obtenus, produire des recommandations ;
  • Rédiger des rapports de recherche, des notes d’évaluation, des publications scientifiques ;
  • Valoriser et diffuser les résultats auprès de la communauté scientifique, d’institutionnels et/ou d’acteurs du monde socio-économique ;
  • Être en capacité d’élaborer un projet de poursuite d’études dans le cadre de la formation doctorale.

Les professionnels formés dans ce parcours ont pour vocation d’assurer, plus particulièrement, les activités suivantes :

  1. Prévention, prise en charge et interventions en santé (prise en charge individuelle et/ou collective, éducation à la santé, éducation thérapeutique, formation) ;
  2. Recherche action en santé publique (pilotage et mise en œuvre de diagnostics psycho-sociaux et de recherches interventionnelles).

Les compétences spécifiques associées à ces activités sont :

  1. Prévention, prise en charge et interventions en santé
    • Réaliser un diagnostic de santé, éducatif et/ou socio-organisationnel ;
    • Mettre en place un accompagnement psychologique des patients et/ou des équipes soignantes (aux niveaux individuel et collectif) ;
    • Animer des groupes de paroles ;
    • Concevoir et animer des actions de formation / sensibilisation ;
    • Éducation à la santé et éducation thérapeutique.
  2. Recherche action en santé publique
    • Susciter et développer des collaborations et partenariats dans le champ socio-sanitaire ;
    • Analyser le contexte spécifique d’intervention ;
    • Concevoir et réaliser des recherches interventionnelles sur des problématiques de santé et de maladie ;
    • Évaluer les dispositifs éducatifs et interventionnels dans le champ de la santé ;
    • Accompagner des projets sur le terrain et élaborer des préconisations ciblées.


Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 124g : Psychologie de la santé ; Psychologie clinique ; Psychopédagogie ; Psychologie de l'environnement
  • 315m : Ressources humaines, gestion de l'emploi
  • 315n : Etudes et prévisions, établissement de stratégies


Stages et projets encadrés

À ces heures d’enseignements s’ajoutent trois stages obligatoires (un stage d’au moins 150 heures en M1 et deux stages en M2 : un stage de participation/observation de 150h minimum au semestre 3 et un stage 500h minimum au semestre 4) donnant chacun lieu à un rapport de stage, celui du semestre 4 donnant lieu à une soutenance devant un jury. Les étudiants doivent également réaliser deux mémoires de recherche (un en M1 et un en M2) qui feront l'objet de soutenances orales.


Modalités pédagogiques particulières

La double formation à la recherche et à l’activité professionnelle appuyée sur des contenus théoriques et méthodologiques se déploie sur les deux années de master. L’intégralité de ce parcours propose 782 heures d’enseignements en présentiel, 332 heures en M1 et 450 heures en M2.


Modalités de contrôle des connaissances

Master 2 :

Les modalités d’évaluation dépendent des UE et des spécialités. Il est possible toutefois de dégager des caractéristiques communes au niveau de la mention :

  • toutes les U.E. d'enseignement sont évaluées.
  • l’évaluation des connaissances s’effectue sous forme d’un panachage entre contrôle terminal et contrôle continu
  • les contrôles continus peuvent prendre des formes écrites et/ou orales (dossiers, exposés), avec exploitation de documents et/ou restitution en anglais. Ils peuvent être individuels ou collectifs pour habituer les étudiants au travail d’équipe
  • la proportion de contrôles continus augmente en M2 et les évaluations prennent la forme de travaux proches de l’exercice professionnel de psychologue (étude de cas avec entretiens, bilan psychologique, conception, réalisation et compte rendu d’interventions auprès de groupes ou d’individus, classeur de méthodologie, etc). Il s’agit donc tout autant de l’évaluation de compétences que de connaissances

La formation à et par la recherche donne lieu à la rédaction d’au moins un mémoire de recherche dont le niveau de maîtrise conceptuelle et méthodologique atteint les exigences du master recherche. Les étudiants ont ainsi les prérequis pour poursuivre en doctorat.

Le volume des mémoires varie selon les spécialités mais il comporte en général une quarantaine de pages avec une revue de littérature et problématique, un dispositif de recueil et de traitement des données, une présentation et discussion des résultats, et des références bibliographiques issues de bases de données internationales. Il peut être demandé que le format du mémoire s’approche de celui des articles publiés dans le domaine de recherche.

Le mémoire donne lieu à soutenance devant au moins deux enseignants-chercheurs HDR.

Les stages de M1 et de M2 donnent lieu à des rapports dont le volume est de 10 à 20 pages en première année et de 30 à 60 pages en seconde année. La rédaction est guidée par l’enseignant-chercheur et le psychologue tuteur. Le contenu décrit la structure, les fonctions et le fonctionnement du lieu de stage. Les activités du stagiaire sont présentées et analysées du point de vue théorique, méthodologique, pratique, déontologique ; leur intérêt et leurs limites sont discutées eu égard au contexte de leur réalisation.

Les rapports de stage de M1 ne donnent en général pas lieu à soutenance.

En M2, les rapports sont soutenus devant un jury composé de deux enseignants chercheurs (dont le maître de stage) et le psychologue tuteur, suivant les termes de l'arrêté du 19 mai 2006 pour pouvoir faire usage du titre de psychologue (modalités d’organisation et de validation du stage professionnel prévu par le décret no 90-255 du 22 mars 1990 modifié fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue).

Une note en dessous de la moyenne pour le stage de deuxième année est éliminatoire pour l'obtention du diplôme.


Capacité

Capacité de la formation : 40 places.


Informations diverses

  • Mutualisation du M1 avec PSTO
  • Mutualisation d’une UE en M1 avec le Master Philosophie
  • Module de formation aux métiers de la recherche en M2 mutualisé avec le parcours PSTO.


Modalités d'inscription

Une inscription annuelle au mois de juillet précédent la rentrée universitaire.


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

Accueil - Standard : 04.13.55.30.30
PC Sécurité           : 04.42.22.10.20
 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03