Master Psychologie, Psychologie sociale du travail et des organisations (PSTO)

Informations

Objectifs

Master 1 :

L'objectif premier du tronc commun des 4 spécialités de Psychologie Sociale en M1 est d'offrir aux étudiants la possibilité d'une réorientation en M2, dans une des quatre spécialités de psychologie sociale (Psychologie Sociale du Travail et des Organisations, Psychologie Sociale de la Santé, Psychologie Sociale de la Communication et du Marketing, Psychologie, Sociale de l'Environnement, cette dernière se déroulant àNîmes).

En outre, il représente un socle de connaissances communes axé sur la Psychologie Sociale, en termes théoriques (Modèles de la psychologie sociale en termes de Représentations, Engagement, Cognitions, Emotions et Motivations et leurs développements récents) et méthodologiques (enquête ; entretien ; recherche-action ; expérimentation ; analyse des données qualitatives et quantitatives).

Master 2 :

  1. Former des psychologues du travail polyvalents dans l'exercice de leur métier, c'est-à-dire des psychologues capables de prendre en charge un large ensemble de missions dans les cinq grands domaines de la Psychologie du Travail :
    • recrutement, sélection et évaluation des individus ;
    • formation
    • insertion, mobilité professionnelle et bilans personnalisés
    • santé et sécurité au travail
    • conditions de travail, organisation du travail et ergonomie
    • management des hommes et des équipes, communication interne et développement organisationnel.
  2. Former des psychologues du travail capables d'initialiser et de développer un projet de recherche, qu'il s'agisse de recherche fondamentale, de recherche appliquée ou de recherche-développement et ce, dans différents domaines, notamment les deux domaines suivants :
    • l'évaluation et la prévention des risques professionnels : risques au niveau des individus (risques psychosociaux, accidents, maladie, stress, fatigue, burnout, souffrance au travail ...) et risques au niveau des systèmes de travail (erreurs, pannes, accidents industriels ...) ;
    • l'analyse et la compréhension des processus de changement organisationnel


Formation et recherche

Master 1 :

L’année de Master 1 fait l’objet de la réalisation d’un mémoire de recherche encadré par un enseignant-chercheur du domaine. Ce travail de recherche fait l’objet d’une soutenance en fin d’année. Il constitue un préalable indispensable au développement des compétences liées à la recherche en psychologie sociale appliquée au domaine concerné (Travail, Santé, Communication Marketing).

Master 2 :

La recherche est abordée de deux manières :

  • par des enseignements spécifiques et un accompagnement méthodologique.
  • par la réalisation sur les deux semestres d'un projet en sous-groupe consistant en une recherche appliquée de terrain
  • par la réalisation d'un mémoire individuel (en lien ou pas avec le stage) généralement à visée appliquée, mais parfois plus théorique ou méthodologique (développement d'outils par exemple). Les étudiants désirant poursuivre en thèse bénéficient d'un accompagnement personnalisé individuel pour élaborer leur projet.


Pré-requis obligatoires

Master 1 :

Capacité d'accueil = 20 étudiants

Les étudiants admis dans ce diplôme sont titulaires d’une licence de la même mention dont les connaissances générales constituent des pré-requis indispensables pour que les concepts et méthodes puissent être approfondis dans l’esprit général de la discipline.L’accès en M1 mention psychologie est donc réservé aux titulaires d’une Licence mention psychologie, diplôme nécessaire pour pourvoir prétendre au titre de psychologue.

Master 2 :

Capacité d'accueil = 50 étudiants

L’accès en M2 est réservé aux diplômés de M1 mention psychologie.

Il y a une exception à cette règle générale. Dans le cadre de la spécialité Ergonomie, il est à noter que, selon les entreprises ou les organismes, le titre de psychologue peut ne pas être requis et que de nombreux anciens diplômés exercent en tant qu’ergonomes. Compte tenu de cette possibilité de finalités professionnelles distinctes, cette spécialité est accessible à la fois aux étudiants ayant suivi un cursus de psychologie et à des étudiants disposant d'une formation dans d'autres disciplines présentant un intérêt pour la profession d'ergonome (ingénieurs, médecins, étudiants ayant un cursus en ergonomie, en sciences cognitives, en informatique...), comme cela est le cas dans les autres masters de psychologie offrant une spécialité en ergonomie. Seuls les étudiants ayant une licence et un master de psychologie peuvent prétendre au titre de psychologue (les autres exerçant uniquement en tant qu’ergonomes).


Pré-requis recommandés

Master 1 :

Les étudiants admis dans ce diplôme sont titulaires d’une licence de la même mention dont les connaissances générales constituent des pré-requis indispensables pour que les concepts et méthodes puissent être approfondis dans l’esprit général de la discipline.L’accès en M1 mention psychologie est donc réservé aux titulaires d’une Licence mention psychologie, diplôme nécessaire pour pourvoir prétendre au titre de psychologue.


Régimes d'inscription

Cette formation est accessible en

  • Formation initiale
  • Formation continue


Compétences visées

Master 1 :

Être capable de construire des projets d’intervention allant de l’analyse de la demande jusqu’à l’évaluation de l’action.

Analyse de la demande :Etre capable de susciter une réflexion sur la(les) demande(s) d’intervention auprès des interlocuteurs impliqués :

Diagnostic et propositions d'intervention :Etre capable d'établir un diagnostic, d'élaborer des propositions d'interventions,de présenter, d'organiser et de planifier l'intervention avec la(les) personne(s), le(les) groupe(s) et l’(les) organisation(s) concernée(s),d'obtenir une adhésion, une contractualisation (alliance).

Interventions psychologiques et psychosociologiques :Etre capable de prendre en charge ou d'accompagner un changement individuel et/ou organisationnel.

Positionnement professionnel dans une équipe ou réseau pluridisciplinaires : Savoir garder une position réflexive visant une analyse de l’implication et une autonomie par rapport au(x) problème(s) à traiter et aux personnes consultées, référer sa pratique au Code de déontologie des psychologues et à l’Ethique de la profession.

Master 2 :

Former des psychologues du travail polyvalents dans l'exercice de leur métier, c'est-à-dire des psychologues capables de répondre aux demandes émanant des différents acteurs socio-économiques (entreprises, services publics, organismes d'insertion, associations ...) et de prendre en charge un large ensemble de missions dans les cinq grands domaines de la

Psychologie du Travail :

  • recrutement, sélection et évaluation des individus ;
  • formation (analyse des besoins, conception, animation, évaluation ...) ;
  • insertion, mobilité professionnelle et bilans personnalisés ;
  • santé et sécurité au travail (stress, risques psychosociaux …), conditions de travail, organisation du travail et ergonomie (audits, diagnostics, analyses de risques …) ;
  • management des hommes et des équipes, communication interne et développement organisationnel.

Outre cet objectif de professionnalisation, le diplôme vise également un objectif de formation à la recherche en psychologie du travail, c'est-à-dire former des psychologues du travail capables d'initialiser et de développer un projet de recherche, qu'il s'agisse de recherche fondamentale, de recherche appliquée ou de recherche développement et ce, dans différents domaines, dont les deux domaines prioritaires suivants :

  • l'évaluation et la prévention des risques professionnels : risques au niveau des individus (risques psychosociaux, accidents, maladie, stress, fatigue, burnout, souffrance au travail ...) et risques au niveau des systèmes de travail (erreurs, pannes, accidents industriels ...) ; l'analyse et la compréhension des processus de changement organisationnel.


Métiers visés

Codes ROME :

Spécialités de formation (code NSF) :

  • 124g : Psychologie de la santé ; Psychologie clinique ; Psychopédagogie ; Psychologie de l'environnement
  • 315m : Ressources humaines, gestion de l'emploi
  • 315n : Etudes et prévisions, établissement de stratégies


Stages et projets encadrés

Master 1 :

Un stage d’une durée minimale de 105h (3 semaines) est obligatoire dans le cadre du M1 pur chaque spécialité. Ce stage fait l’objet d’un rapport de stage.

Les stages font l’objet d’une convention signée avec l’entreprise ou l’institution d’accueil, à laquelle est parfois annexé un contrat pédagogique précisant les modalités et objectifs de l’activité menée sur le terrain.

Les stages de M1 sont d’une durée comprise entre 100 et 300 heures selon les spécialités. Ils constituent un premier contact avec la profession de psychologue et offrent à l’étudiant l’occasion de découvrir les contextes professionnels, d’observer des pratiques, de participer à des actions, d’articuler théorie et pratique, et d’éprouver des méthodes et techniques apprises à l’université.

Le stage de M1 donne lieu à la rédaction d’un rapport dont le volume peut varier selon la spécialité. La rédaction est guidée par un tuteur (enseignant-chercheur ou psychologue). Le contenu décrit la structure, les fonctions et le fonctionnement du lieu de stage. Les activités du stagiaire sont présentées et analysées du point de vue théorique, méthodologique, pratique, déontologique ; leur intérêt et leurs limites sont discutées eu égard au contexte de leur réalisation. L’accent est mis sur l’élaboration de l’identité professionnelle et la construction de la posture professionnelle.

Master 2 :

Un stage de 4 mois minimum est obligatoire en M2. Il peut être effectué à l'étranger et doit être de nature participative et non d'observation.

Il pourra se dérouler dans une entreprises, au sein de la fonction publique ou d'une association.

Les stages de M2 durent entre 400 et 600 heures. Ils constituent une première expérience professionnelle en responsabilité. Le stagiaire conduit des travaux d’évaluation, d’intervention et/ou une recherche-action sur une problématique de psychologie. Encadré par un maître de stage enseignant-chercheur à l’université et un tuteur de stage professionnel dans l’organisme d’accueil, il doit répondre à la mission qui lui est confiée et l’enrichir par les apports spécifiques des théories et des méthodes de sa spécialité. Il est amené à travailler en équipe pluridisciplinaire et en partenariat institutionnel. Pour obtenir le titre de psychologue, il devra avec l’aide de son psychologue référent s’exercer à la mise à distance de sa pratique, à une analyse critique justifiée et à une grande vigilance sur les problèmes éthiques et déontologiques.

Les stages de M1 et de M2 donnent lieu à des rapports dont le volume est de 10 à 20 pages en première année et de 30 à 60 pages en seconde année. La rédaction est guidée par l’enseignant-chercheur et le psychologue tuteur. Le contenu décrit la structure, les fonctions et le fonctionnement du lieu de stage. Les activités du stagiaire sont présentées et analysées du point de vue théorique, méthodologique, pratique, déontologique ; leur intérêt et leurs limites sont discutées eu égard au contexte de leur réalisation.

En M2, les rapports sont soutenus devant un jury composé de deux enseignants chercheurs (dont le maître de stage) et le psychologue tuteur, suivant les termes de l'arrêté du 19 mai 2006 pour pouvoir faire usage du titre de psychologue (modalités d’organisation et de validation du stage professionnel prévu par le décret no 90-255 du

22 mars 1990 modifié fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue).

Une note en dessous de la moyenne pour le stage de deuxième année est éliminatoire pour l'obtention du diplôme.


Enseignements délocalisés

Non


Modalités pédagogiques particulières

Master 1 :

Semestre 1

  1. Éthique, Anglais et Pratiques professionnelles (6 ECTS) :Chaque étudiant(e) suit les 3 UE (PSY Q21A : Ethique, PSYQ21B : Anglais, PSYQ38A : Pratiques professionnelles).
  2. UE Théories et concepts obligatoires 1 (6 ECTS) :L’étudiant(e) a l’obligation de suivre les 3 UE théoriques de cette UE (PSY Q34A : Psychologie sociale du travail ; PSY Q03B : Psychologie sociale de la santé ; PSY Q34C : Psychologie sociale de l’image, de la communication, de l’influence).
  3. UE Théories et concepts obligatoires 2 (6 ECTS) : L’étudiant(e) doit suivre 2 UE au choix parmi les 3 proposées (PSY Q01A : Cognitions et émotions, PSYQ01C : Dissonance et engagement, PSYQ01D : Cognitions sociales).
  4. UE Méthodologies 1 (6 ECTS) :Chaque étudiant(e) suit les 2 UE méthodologiques (PSY Q04A : Analyse de données ; PSY Q03B : Entretien).
  5. Théories et concepts optionnels 1 (6 ECTS) :L’étudiant(e) suit 2 UE de 3 ECTS chacune. Il/elle les choisit parmi les 5 UE proposées dans le cadre de la PSYQ30.

Semestre 2

  1. Travaux d’études et de recherche et Séminaires (18 ECTS) :L’étudiant doit réaliser un mémoire de recherche, profilé dans sa spécialité. En outre, il devra obligatoirement suivre les différents séminaires associés à sa spécialité.
  2. Méthodologies optionnelles (6 ECTS) :L’étudiant(e) suit 2 UE de 3 ECTS chacune. Il les choisit parmi les 3 UE proposées dans le cadre de la PSYRO2 (PSY R02A : Méthodes de la psychologie du travail ; PSY R02B : Méthodologie de la psychologie sociale de la santé ; PSY R02D : images et communications.
  3. Stage et techniques professionnelles (6 ECTS) :Un stage d’une durée minimale de 105 heures (3 semaines) est obligatoire dans le cadre du M1 pour la spécialité du master. Ce stage fait l’objet d’un rapport de stage.

Master 2 :

La deuxième année de Master s’organise autour de 14 Unités d’Enseignement (UE) : 10 au premier semestre et 4 au deuxième semestre. Le nombre important d’U.E. est lié aux nombreuses demandes de validation reçues dans le cadre de l’application de la Loi sur la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Des U.E. en nombre restreint et donc trop globales auraient rendu impossible l’application des textes sur la VAE.

  • Le premier semestre est prioritairement consacré aux enseignements de base et à la recherche du stage de professionnalisation ; il comprend un approfondissement des modèles et des méthodologies de la psychologie du travail et de la psychologie des organisations.
  • Le second semestre est organisé autour de la réalisation d'un stage de professionnalisation (stage de 450 heures minimum), mais prévoit également, à raison d'une semaine par mois, un certain nombre d'enseignements d'accompagnement et d'approfondissement ainsi que la formation à la recherche avec la réalisation d’un mémoire de recherche en rapport avec le stage.

Modalités de contrôle des connaissances

Master 2 :

Les modalités d’évaluation dépendent des UE et des spécialités. Il est possible toutefois de dégager des caractéristiques communes au niveau de la mention :

  • toutes les U.E. d'enseignement sont évaluées.
  • l’évaluation des connaissances s’effectue sous forme d’un panachage entre contrôle terminal et contrôle continu
  • les contrôles continus peuvent prendre des formes écrites et/ou orales (dossiers, exposés), avec exploitation de documents et/ou restitution en anglais. Ils peuvent être individuels ou collectifs pour habituer les étudiants au travail d’équipe
  • la proportion de contrôles continus augmente en M2 et les évaluations prennent la forme de travaux proches de l’exercice professionnel de psychologue (étude de cas avec entretiens, bilan psychologique, conception, réalisation et compte rendu d’interventions auprès de groupes ou d’individus, classeur de méthodologie, etc). Il s’agit donc tout autant de l’évaluation de compétences que de connaissances.


Modalités d'inscription

Une inscription annuelle au mois de juillet précédent la rentrée universitaire.


Documents


Site Schuman
29, avenue Robert Schuman
13621 Aix-en-Provence Cedex 01

Accueil - Standard : 04.13.55.30.30
PC Sécurité           : 04.42.22.10.20
 
Campus Marseille-Centre
Espace Yves Mathieu
3, place Victor Hugo
13331 Marseille Cedex 03